1996
 
Autres millésimes
1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
 
  Retourner à vine
  PDF

Caractéristiques MOGADOR   1996
Type de vin :   réserve
Provenance des raisins :   seulement des raisins de notre propriété CLOS MOGADOR
Distribution :   internationale et nationale (Europe, E.U., Chine, Japon, Australie...)
Dénomination d’origine qualifiée :   Priorat D.O.Q.
Degré alcoolique :   14,5 %
Acidité tartrique :   5,80 g/l
Acidité volatile :   0,52 g/l
Anhidrides sulfureux total :   50 mg/l
Anhidrides sulfureux total libre :   15 mg/l
Sucres réducteurs :   2 g/l
Type de bouteille :   bordolesa
Marcel Troisfontaine MOGADOR   1996
 

Premier Sommelier de Belgique, 1998. Propriétaire de Bar à Vin : Le Bistrot du Sommelier à Liège et un restaurant sommelier-conseil Les 7 Fontaines d’Avenne à Saint-Hubert, Belgique.

Le secret de ce grand vin espagnol est à l’origine unique. Certains cépages extraordinairement sélectionnés, pauvre amphithéâtre de terrain formés et contrôlés un long élevage en barriques nobles, sont sa raison d’être. Mais la raison principale, ce qui est essentiel dans ce vin, c’est la famille Barbier Unies et consacré à sa production. La dégustation du Clos Mogador est de plonger au coeur d’une philosophie de plus en plus rare aujourd’hui. C’est toujours avec plaisir que je me plonge dans les montagnes du Prieuré de partager des moments de bonheur et de profiter de ses merveilles. Sa couleur est presque noire, aux reflets mauves. Un arôme profond de fruits noirs : cassis, de mûres et de bleuets sont ouverts dès le début. Ils ont ensuite grillées notes : café et le cacao, suivis par des notes épicées : poivre, le thymus et le laurier. La bouche est pleine et riche, et nous rappelle les mêmes notes aromatiques décrits ci-dessus. La question est importante, toujours accessible dans le présent. Les tanins robustes et structurée promettent une longue vie. Leur persistance est infinie, comme la queue d’un paon et une fin qui rappelle les gros cigares de Cuba.

J’associe volontiers à la chasse, en particulier avec le lièvre, mais aussi de la viande rouge : boeuf, d’agneau et d’autruche. Je prévois son apogée en 2005, mais vous pouvez apprécier à leur meilleur niveau jusqu’en 2010.